La suppression de la PEC

La suppression de la PEC

Après les bonnes nouvelles, abordons les mauvaises. C’est pourtant sans surprise que la suppression de la Prise en Charge (PEC) des élèves des lycées français a été annoncée ce mercredi en conseil des ministres.  Elle sera remplacée,  selon Axelle Lemaire par un nouveau système de bourses. Sans surprise … ou presque. Même si nous savions que cette mesure serait certainement abrogée,  nous ignorions que cela serait effectif pour l’année scolaire à venir 2012/2013.

Pourquoi est-ce que je pense que c’est une mauvaise chose?


Le coût moyen par élève de la prise en charge est de 4.434 Euros ce qui représente un coût total de 55,8 millions d’euros en 2012. Alors que les écoles privées en France, sont financées par l’Etat  à hauteur de 7 milliards d’euros, par an. Mieux encore, les écoles privées françaises bénéficieront cette année, tout comme les établissements publiques, de postes d’enseignants créés en urgence.  Je ne compare même pas cette somme au surcoût que les élèves engendreraient pour l’Etat s’ils rentraient tous en France poursuivre leur scolarité. 
De plus, les parents des élèves concernés ont étés pris de court par ce changement. Cela ne leur laisse que très peu de temps pour envisager une autre solution, pour provisionner la somme requise ou pour déposer un dossier de bourse scolaire. 
Ce poste a été rédigé par
Je me prénomme Laurence, je suis âgée de 27 ans. Je suis maman d'un petit garçon de neuf ans. Je vis à Dublin, en Irlande, ou je suis engagée depuis plusieurs années pour faire connaître la France en Irlande, mettre en place des échanges entre les deux pays et pour aider les Français en Irlande dans leur quotidien (recherche d'emploi, de logement ...).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.