Visite du Sénat/ Procès du Sénat.

Visite du Sénat/ Procès du Sénat.

Le lundi 3 décembre 2012, nous étions une trentaine français résidant en Irlande et d’Irlandais, inscrits sur les registres de l’accueil du Sénat afin d’en faire la visite et de participer au faux-procès de l’institution que Laurence Helaili avait organisé. Le thème : « Le Sénat doit-il être supprimé? » L’ensemble des participants au procès savaient préparé leurs arguments, des plus sérieux aux plus farfelus (chacun dans son rôle: avocat, témoin, expert…) . L’accusé était le Sénat représenté par Christophe Frassa (Sénateur des Français de l’Etranger) qui n’a pas souhaité être assisté dans sa défense.
Nous avons donc commencé la journée par visionner un petit film sur le Sénat puis nous avons visité les bâtiments en écoutant les explications de notre guide. Vers 10h30, après une heure et demie de visite, nous avons rejoint le Sénateur Christophe Frassa à la Chambre des Pairs pour le procès à l’issu duquel nous l’avons bien entendu en toute mauvaise foi condamné !
Christophe Frassa, peu rancunier, nous à ensuite permis de visiter l’hémicycle (ce qui était impossible sans la présence d’un Sénateur) et nous a convié à boire du champagne avec lui.
Enfin, en descendant au niveau de l’espace restauration, nous avons croisé le Sénateur Roger Karoutchi qui nous a fait l’amitié de quelques minutes d’échange dont nous le remercions.

Marion

Ce poste a été rédigé par
Je me prénomme Laurence, je suis âgée de 27 ans. Je suis maman d'un petit garçon de neuf ans. Je vis à Dublin, en Irlande, ou je suis engagée depuis plusieurs années pour faire connaître la France en Irlande, mettre en place des échanges entre les deux pays et pour aider les Français en Irlande dans leur quotidien (recherche d'emploi, de logement ...).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.